Mesurer les effets réels de la révolution numérique

Vincent Lorphelin

Auteur : Vincent Lorphelin
Publié le 27 Avr 2017 dans La presse en parle, nos réflexions & propositions

Les Echos

LES ECHOS, Jeudi 9 février 2017. La révolution numérique est partout, mais « les experts sont encore démunis pour décrire les transformations en cours, préalable pourtant indispensable à toute action collective », écrit Vincent Lorphelin, auteur de la dernière étude publiée par la Fondapol. Pour lui, le numérique fait apparaître ou rend mesurables de « nouvelles métriques », par exemple l’utilité d’un produit ou d’un service (mesurée par les notes et commentaires des utilisateurs), le degré de personnalisation, les bénéfices procurés par l’économie du partage ou la mesure de la performance industrielle en temps réel. Ces indicateurs, encore trop récents, ne sont pas pris en compte par les entreprises, les économistes et les statisticiens –ce qui se traduit par une sous-évaluation de la richesse sociale et économique procurée. Reposant sur de larges exemple, issus pour la plupart de l’univers des start-up, ce rapport se conclut par quatre projets alliant public et privé afin d’ explorer cette « économie de l’utilité » : un tableau de bord de la création d’emplois, deux initiatives de valorisation des richesses de la contribution de l’inventivité, et un mécanisme innovant de redistribution de ces richesses.–B.G

Vincent Lorphelin

Auteur : Vincent Lorphelin
Publié le 27 Avr 2017 dans La presse en parle, nos réflexions & propositions

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoopit!

Laisser un commentaire