Comment font ceux qui trouvent et comment raisonnent ceux qui innovent

Jean-Philippe Déranlot

Auteur : Jean-Philippe Déranlot
Publié le 9 Juil 2015 dans coups de cœur

1ères journées de la recherche sur la SLA

« Le temps coûte très cher chez nous » est la phrase introductive de Jean d’Artigues (1) lors de la table ronde organisée par l’Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique (ARSLA), plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Cet événement s’est déroulé le 2 juillet 2015, à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière (ICM) à l’Hôpital Pitié Salpêtrière.

Jean d’Artigues a organisé cette table ronde avec d’éminents chercheurs, dont l’objectif était : « Comment tous ensemble, patients, chercheurs, pouvons-nous faire avancer la recherche ? Qu’est ce qui pourrait nous aider à être malins et à être agiles pour faire face à toutes les contraintes auxquelles est confronté le monde de la recherche en général et celui de la SLA en particulier ? Réunir les conditions qui nous permettent de chercher et de ne pas nous occuper d’autre chose que de recherche. Comment trouver les moyens d’aller plus vite ensemble ».

Alors vous allez me dire : mais en quoi ce sujet est-il une affaire d’iconomie ?

La première raison est une affaire d’amitié : j’ai fait cette vidéo pour aider mon ami Jean d’Artigues (Vice Président de l’ARSLA) à donner de la visibilité à son action et à son association.

La deuxième est que le propos d’Albert David (2), qui a fait l’exposé d’ouverture, ne concerne pas que les chercheurs spécialistes du cerveau. Son propos concerne tous les acteurs et travaux ou actions collectives : que ce soit dans le domaine de la recherche, dans les entreprises toutes spécialités confondues – et surtout pour les domaines de l’iconomie – voire dans les associations, think tank, syndicats, partis politiques, sans oublier les élus et le gouvernement. Si besoin est, vous noterez que le master dirigé par Albert David « Management de la Technologie et de l’innovation » est fondamentalement un sujet d’iconomie.

Jean d’Artigues avait donné à Albert David le cahier des charges suivant pour sa conférence :

Comment font ceux qui trouvent et comment raisonnent ceux qui innovent

et Albert David y répond en 6 points, et un talent pédagogique redoutable :

  1. capacité à reconcevoir, à changer les questions ;
  2. capacité à donner une chance aux idées bizarres ;
  3. ceux qui trouvent et ceux qui innovent savent garder l’esprit ouvert et préparé ;
  4. garder une vision globale, même quand il y a des milliers de sous projets : garder le cap ;
  5. cultiver les vertus de l’indiscipline ;
  6. jouer les faux candides et décadrer les expertises.

Clin d’œil aux iconomistes (à certains d’entre eux) via une citation d’Henri Laborit reprise par Albert David : « L’équipe idéale c’est des mono-techniciens poly-conceptualistes (i.e. : qui ont chacun leur expertise, mais qui sont capables de poser une autre question à d’autres experts), par opposition aux polytechniciens mono-conceptualistes.

Avant de vous inviter à voir cette vidéo de l'intervention passionnante d'Albert David, même si vous ne voulez par relever le défi de l'Ice Bucket Challenge, mettez la main au pot en faisant un don à l'ARSLA, ne serait-ce que pour remercier Jean d'Artigues pour son excellente initiative qui nous permet de nous enrichir.

(1) Jean d’Artigues est consultant Stimulateur de projets & Facilitateur de changements. Il est aussi acteur de la pièce de Clémentine Célarié : Danse immobile où il a pris la succession de Thierry Monfray.

(2) Albert David est professeur de management à l’université Paris-Dauphine, et directeur du master « Management de la Technologie et de l’innovation »

Jean-Philippe Déranlot

Auteur : Jean-Philippe Déranlot
Publié le 9 Juil 2015 dans coups de cœur

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoopit!
Mots clés: .

2 commentaires : “Comment font ceux qui trouvent et comment raisonnent ceux qui innovent”

  1. Cet article de Contrepoints (2 août 2015) La médecine collaborative au secours des maladies rares fait office de 7e point pour les propositions d’Albert David

  2. Transat dans un fauteuil

    26 novembre 2016

    […] Voir aussi la conférence sur la maladie animée par Jean d’Artigues, Paris juilet 2015 : Comment font ceux qui trouvent et comment raisonnent ceux qui innovent […]

Laisser un commentaire