Vendre sur Amazon est une décision commerciale logique, mais il faut comprendre en quoi cela diffère de la gestion d’un magasin traditionnel. Il est donc essentiel de s’informer sur les nuances pour réussir.

Si vous persévérez, vous apprendrez rapidement à gagner de l’argent en vendant sur Amazon et à créer une entreprise. Mieux encore, vous éprouverez un sentiment d’accomplissement et de confiance lorsque vous réaliserez votre première vente, ce qui vous rappellera qu’il n’y a aucune limite à ce que vous pouvez accomplir !

Après ce premier succès, il suffit de poursuivre les efforts et le dévouement pour obtenir des résultats plus remarquables.

Comment Vendre sur Amazon

Pourquoi vendre sur Amazon ? 6 avantages

+ Un marché considérable et rentable vous attend : Selon des études récentes, 69 % des résidents des Émirats arabes unis ont effectué un achat en ligne au cours du mois dernier ; et Amazon est leur site web de prédilection. 40 % d’entre eux ont même déclaré dépenser 25 à 50 % de plus sur Amazon que sur ses concurrents – un fait difficile à ignorer !

+ Flexibilité : Amazon en France est une plateforme idéale pour la vente en raison de sa flexibilité. Plusieurs options s’offrent à vous lorsqu’il s’agit d’honorer les commandes : vous pouvez laisser Amazon s’en charger ou, si vous le préférez, gérer votre propre entrepôt et votre propre système de livraison. Ce niveau d’autonomie vous permet d’adapter vos services en fonction de ce qui convient le mieux à votre entreprise !

+ Des outils puissants : Amazon propose une large gamme d’outils efficaces pour vous aider à augmenter vos ventes et à développer votre activité, notamment des ressources pour commercialiser vos produits et créer des pages vendeur captivantes.

+ Tout le monde peut vendre sur Amazon : Avec Amazon, il existe une solution simple pour quiconque souhaite se lancer dans la vente, qu’il s’agisse de conglomérats mondiaux à la recherche d’une présence en ligne dans l’UE, de fabricants locaux à la recherche d’opportunités de vente au détail ou même d’entrepreneurs individuels proposant des produits uniques. Quels que soient vos antécédents et votre offre de produits, vous pouvez profiter de la place de marché simple d’Amazon et commencer à vendre en quelques minutes.

+ La confiance des consommateurs : Amazon est une marque fiable et estimée qui inspire confiance à vos clients lorsqu’ils font des achats sur le site.

+ Aucune infrastructure n’est requise : La mise en place d’une boutique sur Amazon ne nécessite aucun effort en ce qui concerne la construction de votre site de commerce électronique ou l’organisation d’un système de paiement – ils font le travail pour vous ! Avec tous ces avantages, pourquoi ne pas créer une boutique en ligne avec Amazon ?

A lire également :

E-commerce: les 13 avantages et les 9 inconvénients du commerce électronique

Comment créer une boutique en ligne facilement ?

Les types de business model de e-commerce

Qui peut vendre sur Amazon ?

La bonne nouvelle est que tout le monde peut vendre sur une ou plusieurs des places de marché européennes d’Amazon !

vendre sur amazon

La mauvaise nouvelle ? Ce n’est pas forcément un jeu d’enfant. Vous devrez vous conformer aux exigences fiscales locales, fournir des informations sur les produits et des services à la clientèle dans la langue du pays, tout en respectant les niveaux de performance attendus par Amazon.

Avec cinq places de marché européennes, Amazon vous offre la possibilité de gérer un seul compte vendeur pour chacune d’entre elles. Toutefois, il est essentiel de choisir d’abord votre marché d’origine, qui vous aidera à prendre de nombreuses décisions juridiques et logistiques tout au long de votre voyage. Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, l’Espagne ou l’Italie sont des options possibles où vous pouvez vous établir en tant que marchand prospère !

Après avoir identifié votre marché idéal, assurez-vous que vous êtes au courant de toutes les exigences légales et fiscales ainsi que des alternatives de livraison disponibles. Néanmoins, une fois cette tâche terminée, votre travail de recherche ne fait que commencer !

Est-ce qu’un particulier sans entreprise peut vendre sur Amazon ?

Oui, vous pouvez le faire. Amazon permet à toute personne possédant un compte bancaire dans l’UE et un numéro d’identification fiscale valide de s’inscrire en tant que vendeur individuel sur sa plateforme. La procédure est simple et ne prend pas plus de 15 minutes. Il vous suffit de fournir vos informations personnelles, de configurer le mode de paiement et de commencer à créer vos listes de produits !

Amazon est généralement réservé aux entreprises qui vendent un produit tangible à un consommateur final. Les types d’entreprises qui vendent généralement sur Amazon incluent les revendeurs ou les marques.

Les revendeurs

En tant que revendeur, votre modèle économique consiste à acheter des biens à un prix donné, puis à facturer davantage au consommateur final. En tirant parti de la dynamique de l’offre et de la demande, les revendeurs avisés s’efforcent de maximiser l’écart entre leurs coûts d’acquisition et ce qu’ils sont en mesure de facturer aux consommateurs, ce qui se traduit en fin de compte par des bénéfices plus élevés.

Vendre sur Amazon représente un défi de taille pour un revendeur, surtout :

Si vous êtes en concurrence directe avec le géant de la vente au détail lui-même. Après tout, Amazon propose de nombreux produits sous sa propre marque, il peut donc être difficile de se démarquer parmi la masse d’articles similaires.

Avec de nombreux revendeurs qui vendent le même produit, une forte concurrence se crée entre les marchands, ce qui entraîne une réduction des marges bénéficiaires qui peuvent finalement devenir extrêmement peu rentables.

Pour aggraver les choses, vos bénéfices déjà faibles seront encore diminués par les frais supplémentaires qu’Amazon applique à chaque transaction. Cela peut constituer une situation impossible pour les revendeurs à faible marge qui ne peuvent pas se permettre ces coûts supplémentaires.

Les marques

Si vous n’êtes pas un revendeur, votre modèle économique consiste à proposer des produits et services uniques sous votre propre marque. Qu’il s’agisse de quelque chose que vous fabriquez ou d’un nom déjà enregistré, ce qui vous distingue des autres, c’est que personne d’autre ne peut fournir le même produit que le vôtre. En vendant des articles sur Amazon sans concurrents directs, votre marque aura plus de place pour se développer et s’épanouir, ce qui vous assurera un succès sans précédent !

Pouvez-vous vendre sur Amazon ?

Si vous possédez l’un des types d’entreprises ci-dessus et que vous vendez un produit aux consommateurs, Amazon pourrait être un marché idéal pour vos marchandises. Mais toutes les entreprises répondent-elles aux critères requis pour devenir vendeurs sur Amazon ? Pour découvrir si cette plate-forme convient à votre entreprise, nous devons examiner les restrictions et les exigences à respecter avant d’être accepté comme vendeur sur Amazon.

Les restrictions de vente d’Amazon

En gardant cela à l’esprit, Amazon a quelques restrictions concernant les personnes qui peuvent proposer des articles sur sa plateforme. Plus précisément, un certain nombre de catégories nécessitent une autorisation préalable du site avant que les vendeurs ne soient autorisés à lancer des ventes. Par exemple, les cartes à collectionner, les souvenirs autographiés et les peintures doivent d’abord recevoir l’autorisation d’Amazon.

Les normes juridiques et réglementaires rigoureuses d’Amazon signifient que certains articles, tels que les médicaments sur ordonnance, les boissons alcoolisées, les animaux et les armes, ne sont pas vendus sur Amazon Marketplace. En assurant le plus haut niveau de sécurité pour ses clients grâce à ces interdictions, Amazon peut garantir une expérience d’achat positive pour tous.

Quelles sont les exigences légales pour vendre sur Amazon ?

Lorsque vous vendez dans l’UE, vous devez être conscient de plusieurs obligations légales qui varient d’un pays à l’autre. Il s’agit notamment des :

  • Réglementations en matière de TVA,
  • Des lois et des frais de douane,
  • De la réglementation des droits des consommateurs,
  • Des conditions de facturation commerciale,
  • Des règles de protection de la propriété intellectuelle,
  • Des politiques de marketing et d’étiquetage,
  • Des normes de conformité des produits,
  • Des protocoles en matière d’environnement, de santé et de sécurité.

Comment vendre sur Amazon en France ?

Avec une économie florissante et des citoyens qui aiment faire du shopping, il n’est pas étonnant que le commerce électronique soit florissant en France. Le secteur français du commerce électronique a généré 68.35  milliards de dollars rien que l’année 2021 – un exploit impressionnant !

En outre, le secteur prévoit une croissance sans commune mesure ; d’ici 2027 , il pourrait dépasser le chiffre impressionnant de 105.03 milliards de dollars !

Amazon France est la plateforme d’achat en ligne par excellence dans le pays, avec un nombre impressionnant de 19 millions de visiteurs par mois.

Mais malgré son énorme succès, Amazon n’est pas aussi dominant ici que dans d’autres pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni. Il existe quelques places de marché françaises qui offrent tout autant de valeur – et qui pourraient même être mieux adaptées à votre entreprise ! Ne passez pas à côté de ces opportunités incroyables ; profitez-en tant que vous le pouvez !

Selon les chiffres de Statista, les magasins en ligne les plus prospères en France sont :

  • Amazon FR avec des ventes nettes de 3,351 milliards d’euros par an ;
  • Cdiscount avec 2,276 milliards d’euros par an ;
  • Veepee (anciennement Vente Privee) avec un flux de revenus annuel s’élevant à 2,274 milliards d’euros ;
  • le revenu brut annuel d’Auchan est un impressionnant 1,635 milliard d’euros
  • Apple suit de près puisque leur activité génère environ 839 millions d’euros par an
  • la Fnac complète cette liste, enregistrant environ 784,8 millions d’euros tous les douze mois !

Peut-on faire du Dropshipping avec Amazon ?

Avec le dropshipping, vous n’avez pas besoin d’avoir un quelconque stock. Vous achetez des produits à un vendeur tiers qui les expédie directement à vos clients – et ils ne sauront même pas que ce n’est pas vous qui les avez envoyés !

fonctionnement dropshipping

Si vous souhaitez vous lancer dans le dropshipping, Amazon a établi un ensemble de règles spécifiques qui doivent être respectées.

En tant que vendeur officiel, il vous incombe de veiller à ce que toute la documentation relative au produit contienne des informations exactes sur vous-même en tant que vendeur.

Cela inclut les factures et les bordereaux d’expédition, et pas seulement ce qui est indiqué sur le produit lui-même !

Grâce à l’attention supplémentaire accordée au dropshipping pour les achats sur Amazon, les clients vous feront confiance en tant que source privilégiée d’articles de qualité à chaque fois.

En outre, avant d’envoyer une commande, il est essentiel que vous supprimiez toutes les informations permettant d’identifier le vendeur tiers ; dans le cas contraire, les retours deviendront votre responsabilité.

Il est clair que le dropshipping par le biais d’Amazon FBA comporte son propre lot de défis pour les petites entreprises dont les marges sont plus faibles. Dans ce cas, il faut tenir compte du fait que 15 % de leurs revenus peuvent être déduits de la part d’Amazon en raison des frais de commission, ce qui réduit de moitié une marge de 30 % !

Dropshipping Amazon vs. Fulfillment by Amazon (FBA)

Pour les marchands vendant sur Amazon, la solution Fulfillment by Amazon (FBA) offre de grands avantages similaires à ceux du dropshipping. Il élimine la nécessité de gérer les stocks, l’entreposage et l’exécution des commandes tout en vous permettant de prendre le contrôle de l’expérience client. Tout ce qu’Amazon fait, c’est ramasser, emballer et expédier vos produits à un prix qui dépend du type de produit vendu. Vous n’avez plus à vous soucier de rien !

FBA Amazon

Lorsque vous faites du dropshipping avec FBA, les possibilités sont infinies ! Vous pouvez choisir le type et la quantité d’un produit à faire remplir. Il vous suffit ensuite d’expédier ces articles aux centres de traitement d’Amazon. Une fois que les clients ont passé des commandes dans votre magasin, Amazon se charge de tout le travail pour vous ; ils choisissent leurs produits, les emballent joliment, puis les livrent directement à la porte des clients – et s’occupent également des demandes de service client et des retours.

Au début, le FBA n’est peut-être pas le choix le plus rentable pour les entrepreneurs, car il implique d’investir dans des produits et de supporter des coûts supplémentaires tels que les frais d’exécution et les dépenses mensuelles de stockage. Par conséquent, avant de choisir cette voie, vous devez vous assurer que vos gains sont suffisants pour couvrir ces coûts tout en vous permettant de conserver une marge bénéficiaire digne de la poursuite de votre activité.

Ainsi, si vous cherchez à éviter les risques élevés et que vous ne disposez pas des ressources financières nécessaires pour acheter des stocks en gros, le dropshipping est certainement votre meilleur choix. Bien qu’il puisse exiger beaucoup de travail pour être rentable, il en vaut la peine en raison de son faible facteur de risque.

Amazon propose-t-il un programme d’affiliation ?

Amazon, le plus grand détaillant en ligne, a vendu plus de 12 millions de produits et génère un revenu stupéfiant de 1.29 milliards de dollars chaque jour. Cela représente un revenu net étonnant de 386,06 milliards de dollars pour la seule année 2020 !

Cependant, Amazon n’est pas le seul à profiter de son succès – les spécialistes du marketing d’affiliation représentent environ 47 % de sa part de marché ; fort de 95 800 domaines, il est également connu comme l’un des plus grands réseaux d’affiliation au monde aujourd’hui.

 Amazon affiliation

Si vous cherchez à monétiser votre site Web par le biais du marketing d’affiliation, Amazon Associates est le programme idéal pour vous. L’inscription est gratuite et facile – il suffit de quelques clics !

Lorsque l’un de vos visiteurs clique sur un lien Amazon de votre site et achète quelque chose, vous recevez une commission de 1 à 20 %, selon le type de produit acheté.

Que vous soyez un blogueur, un influenceur ou un créateur de contenu établi avec un public dévoué ou que vous vous lanciez dans le marketing d’affiliation, le programme d’affiliation d’Amazon est l’endroit idéal pour commencer. L’ampleur même des produits sur le site offre de nombreuses possibilités, même pour les affiliés débutants.

Amazon vs la vente sur Shopify ou d’autres plateformes d’ e-commerce ?

Lorsque vous décidez de référencer des produits sur Amazon, vous n’avez d’autre choix que de vous conformer à ses règles strictes. Néanmoins, si vous choisissez une plateforme alternative comme Shopify ou BigCommerce pour vos ventes, le parcours du client et le processus de paiement deviennent plus flexibles et plus faciles à gérer.

Nombre de ces plateformes offrent même des capacités de vente omnicanale qui permettent aux détaillants de profiter simultanément de la place de marché d’Amazon et d’autres points de vente !

Il est important de reconnaître que toute approche que vous choisissez pour votre entreprise impliquera inévitablement certains frais et règlements. Même si vous optez pour quelque chose comme Shopify, il y a toujours des frais d’hébergement et des coûts de transaction associés au processeur de paiement.

Par conséquent, certains produits peuvent être inaccessibles en raison des limitations imposées par votre hébergeur et par le processeur de paiement, ce qui ne fait qu’amplifier l’importance d’une recherche approfondie de la niche avant le lancement.

Comment fonctionne la vente sur Amazon ?

Quel pourcentage prend Amazon ? Est-ce rentable ?

Bien qu’Amazon prélève une partie de la vente de chaque vendeur, il s’agit en définitive d’un moyen très rentable de gagner de l’argent. En général, Amazon prélève entre 15 et 45 %, selon le type de produit et la structure tarifaire.

Toutefois, avec un peu de planification stratégique et une bonne compréhension du marché, il est possible de réaliser une marge bénéficiaire importante, même en tenant compte des frais d’Amazon.

En tenant compte d’éléments tels que les lois sur la taxe de vente et en prévoyant un budget judicieux pour les frais d’expédition, il est toujours possible de gagner beaucoup d’argent en utilisant Amazon.

Combien d’argent gagnent les vendeurs sur Amazon ?

Les données de Jungle Scout montrent que la moitié des vendeurs Amazon réalisent au moins 1 000 dollars de ventes par mois. Certains super-vendeurs réalisent plus de 100 000 dollars par mois. Seuls 3 % des vendeurs ne connaissaient pas leurs ventes mensuelles.

Les gains d’un entrepreneur avec n’importe quelle entreprise en ligne dépendent de nombreuses variables, telles que le temps qu’il consacre à son entreprise, la façon dont il commercialise ses produits sur les médias sociaux, les marges bénéficiaires moyennes, etc.

Lorsque vous vendez sur Amazon, vous devez tenir compte de vos méthodes de gestion des commandes. Selon Jungle Scout, 89 % des vendeurs tiers utilisent le FBA comme méthode de choix. Ces mêmes marchands ont déclaré des revenus mensuels allant de quelques centaines de dollars à plus de six chiffres ! Il est clair que l’utilisation du FBA peut être incroyablement lucrative et très bénéfique pour tout vendeur Amazon.

Combien les débutants gagnent-ils en vendant sur Amazon ?

La solution à cette question diffère en fonction de divers aspects. Quel type de produits vendez-vous ? Où se situe votre marché cible ?

Si les indicateurs de quantité sont ce que vous recherchez, les vendeurs Amazon FBA peuvent s’attendre à des ventes moyennes de 1 000 à 25 000 dollars par mois.

Toutefois, les recettes ne sont pas nécessairement synonymes de bénéfices. Une fois déduites toutes les factures pour les commandes de produits et les frais d’expédition, plus les frais évalués par Amazon lui-même, il est malheureusement possible que la marge bénéficiaire soit inférieure à la réalité (si tant est qu’il y en ait une).

Combien de bénéfices les vendeurs d’Amazon génèrent-ils ?

Il peut être extrêmement difficile de réaliser des bénéfices au cours des premières années qui suivent la création de votre entreprise. En fait, selon Amazon,

  • 65 % des vendeurs réalisent des bénéfices supérieurs à 10 %
  • 32 % en réalisent plus de 20 %. Malgré cette statistique décourageante
  • 8 % d’entre eux sont toujours rentables, tandis que les autres 8 % ne savent pas s’ils parviendront un jour à réussir financièrement.

Il est essentiel de se rappeler que des facteurs tels que le volume des ventes, les dépenses liées à la gestion de votre entreprise, les retours de commandes, etc. déterminent en fin de compte vos marges. De plus, ces chiffres varient considérablement d’un entrepreneur à l’autre, alors n’abandonnez pas tout de suite !

Combien de temps faut-il pour devenir rentable sur Amazon ?

Lorsqu’il s’agit de vendre sur Amazon, l’expérience de chacun est certainement unique. Selon les rapports d’Amazon, 64 % des nouveaux arrivants ont réalisé des bénéfices au cours de leur première année. Plus précisément,

  • 21 % ont déclaré avoir réalisé des bénéfices dans les trois mois,
  • 24 % entre 3 et 6 mois,
  • 19 % entre 6 et 12 mois,
  • 11 % entre 1 et 2 ans,
  • 2 % plus de deux ans et 5 % étaient incertains.

Bien que le lancement d’une activité en ligne par le biais de la plateforme puisse être plus abordable que la création d’un magasin physique, la concurrence reste tout aussi féroce !

Comment devenir vendeur sur Amazon ? Les 6 étapes

#1 – Choisir le plan de vente

Lorsque vous vous lancez dans la vente sur Amazon, la décision la plus importante est de choisir votre plan de vente. Deux choix s’offrent à vous : Particulier et Professionnel. La principale différence entre les deux repose sur le volume de ventes prévu pour chaque mois.

Plans de vente sur amazon

Idéaux pour les vendeurs qui débutent ou qui n’ont pas un grand volume d’affaires, les comptes Vendeur individuel Amazon constituent un moyen pratique et gratuit de se lancer. Cependant, il existe certaines restrictions associées à ce type de compte qui doivent être prises en considération avant de s’inscrire.

  • Autorisez la vente d’un maximum de 40 produits par mois – il ne s’agit pas du nombre de listes de produits, mais des produits effectivement vendus.
  • Vous devez créer des listes manuellement dans le tableau de bord Amazon Seller Central ; les téléchargements en masse ne sont pas pris en charge.
  • Cette offre est limitée à certaines catégories et vous ne pouvez pas proposer d’emballage cadeau.

Si vous recherchez une solution de vente complète, les comptes Vendeur professionnel Amazon sont le choix idéal. Avec une multitude de fonctionnalités et des frais mensuels de seulement 39 €, ils sont conçus pour répondre aux besoins de votre entreprise et vous aider à augmenter vos capacités de vente en volume !

  • Offre des listes de produits illimitées,
  • Offre des téléchargements de produits en masse,
  • Se connecte aux plateformes d’ e-commerce et aux systèmes de gestion des commandes,
  • Dispose d’une gestion des stocks et d’une gestion des stocks FBA,
  • Peut offrir un emballage cadeau.

Amazon impose une commission de parrainage pour chaque transaction, qui varie en fonction de la catégorie de produit. Cette commission est calculée en fonction d’un pourcentage du montant global de la vente.

#2. Réaliser des études de marché

Avant de commencer à vendre sur Amazon, assurez-vous de vérifier la liste des produits interdits. Certaines catégories, comme les DVD et les bijoux, doivent être approuvées avant d’être mises en vente, tandis que d’autres sont totalement interdites – il s’agit généralement d’articles soumis à la réglementation fédérale.

Pour trouver un produit adéquat, envisagez la possibilité d’apposer une étiquette privée sur un produit qui a fait ses preuves en demandant au fabricant d’ajouter l’étiquette de votre entreprise sur un article existant qui est très demandé et très tendance en ce moment !

Avant de choisir votre produit ou votre créneau, examinez les principales listes de ce que vous voulez offrir. Y a-t-il une forte concurrence ? Si chaque concurrent propose la livraison Prime, utilise FBA et dispose d’un grand nombre d’évaluations de 4,5 et 5 étoiles, il peut être difficile pour vous de les concurrencer.

Une fois que vous avez trouvé l’article parfait, il est temps de trouver votre fournisseur. Assurez-vous de négocier et de demander des échantillons – vous ne voulez pas avoir de surprises par la suite, comme des articles cassables ou une qualité inférieure à celle annoncée.

Ensuite, calculez le coût de chacun de vos produits une fois qu’ils ont été achetés chez le fournisseur ; reste-t-il une marge de manœuvre suffisante après les frais généraux pour des remises ou des coupons promotionnels ? Il se peut que vous deviez tester de nombreuses options avant de vous fixer sur une seule !

A lire également :

Comment faire une analyse concurrentielle ? 

Création d’entreprise : Comment Réaliser Une étude De Marché ? (2022)

Articles les plus vendus sur Amazon

Bestseller Amazon

1. Maison et cuisine

2. Vêtements, chaussures et bijoux

3. Électronique

4. Beauté et soins personnels

#3. Utilisez Amazon Seller Central

En tant que vendeur Amazon, vous aurez accès à un puissant outil en ligne : Amazon Seller Central. Ce portail permet aux utilisateurs de gérer tous les aspects de leur activité sur Amazon, de la gestion de votre compte de vendeur professionnel à la saisie des informations sur les produits et au traitement des paiements.

Saisir le potentiel de votre compte Amazon Seller Central est essentiel pour les entrepreneurs qui veulent réussir sur ce marché numérique !

#4. Ajouter tes produits en tant que vendeur individuel Amazon

Une fois que vous avez créé votre compte, il est facile de mettre des produits en vente sur Amazon ! En tant que vendeur individuel, vous ne pouvez pas créer de listes pour des articles qui ne sont pas déjà disponibles.

Par conséquent, la façon la plus simple de mettre vos produits en vente est de les trouver en effectuant une recherche sur Amazon. Il suffit de taper le produit que vous souhaitez mettre en vente et d’ouvrir sa page. Sur le côté droit de cette page se trouve la boîte d’achat – faites défiler la page jusqu’à ce que vous trouviez « Vendre sur Amazon ». Il ne vous reste plus qu’à commencer à vendre !

Après avoir cliqué sur le bouton, vous serez dirigé vers une page où vous devrez fournir quelques informations.

> SKU : Vous pouvez saisir un code individuel ou le laisser vide – s’il est laissé vide, Amazon générera son propre identifiant unique pour votre inventaire.

> Prix : Définissez le prix de vente de votre produit ; Amazon propose une fonction pratique qui vous permet de définir le même coût que celui des autres vendeurs sur leur plateforme.

> Quantité : Initialement fixée à une unité, n’hésitez pas à ajuster le nombre en fonction de l’offre disponible à la vente !

> Etat : vous devez choisir entre « usagé » et « neuf ».

> Méthode d’exécution : Vous avez trois choix : FBM (fulfillment by merchant), SFP (seller fulfilled Prime) où vous vous occupez vous-même de l’expédition ; ou FBA (fulfillment by Amazon) dans lequel cas Amazon gère tous les aspects de l’achat et de l’expédition.

Une fois que vous avez mis votre produit en vente, il s’agit d’attendre que les ventes affluent. Si vous vendez sur Amazon à titre individuel, vous ne pourrez pas gagner la Buy Box, ce qui signifie que vos chances de réaliser une vente sont réduites.

Toutefois, si le prix de vos produits est compétitif, ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un ne les achète. Plus les prix sont bas, plus les clients sont susceptibles d’acheter votre produit. 

Cependant, Vous devez penser à de nombreux éléments lorsque vous décidez du prix de votre produit. Le prix final doit inclure les frais de recommandation, de clôture, d’expédition et de FBA.

Les commissions de référence dépendent du type de produit. Les frais de clôture dépendent du coût du produit. Les frais d’expédition dépendent de la taille du paquet et de la distance qu’il doit parcourir.

#5. Optimiser ses fiches produits

Avant d’envisager de déployer des ressources financières pour promouvoir vos produits, ou d’affiner l’approche tarifaire sur Amazon, il est essentiel de couvrir les bases. Pour réussir à vendre sur la plateforme Amazon, l’optimisation des produits pour les résultats de recherche organique doit primer sur les autres stratégies. N’oubliez pas que la plupart des achats effectués par l’intermédiaire de cette boutique résultent de la recherche de produits par un client ; par conséquent, investir du temps et des efforts dans l’optimisation pourrait rapporter gros !

Exemple vente produits amazon
Exemple de présentation d’un produit sur Amazon

Améliorer le classement de la page produit

Si vous voulez que vos produits apparaissent sur la première page des résultats de recherche d’Amazon et augmenter les chances de vente, demandez-vous si votre prix est compétitif par rapport aux autres marques du marché.

En outre, assurez-vous que chaque produit dispose de sa propre description convaincante. Investir dans des stratégies clés de référencement Amazon, comme :

  • La création de titres pertinents,
  • L’utilisation de mots-clés appropriés dans le backend,
  • L’optimisation des taux de conversion et des avis tout en maintenant des prix abordables.

#6.Décidez comment vous allez gérer les commandes (FBA ou FBM)

Il existe deux façons de gérer l’exécution des commandes sur Amazon.

  • Fulfilled by Merchant (FBM) : vous êtes responsable de tout, de l’entreposage à l’expédition, de l’emballage au traitement des retours.
  • Avec Fulfillment by Amazon (FBA), vous confiez la gestion des commandes et le service clientèle à Amazon. Vous êtes uniquement responsable de l’expédition de vos produits vers les centres d’exécution d’Amazon.

Plus haut, nous avons établi que le FBA est nécessaire pour être compétitif sur Amazon. Cependant, vous pouvez également adopter une approche mixte et n’utiliser le FBA que pour certains articles.

L’avantage de ce service ? Il améliore le classement de vos produits (ainsi que la Buy Box) puisqu’ils deviennent éligibles à Prime ! Et comme si cela n’était pas déjà une incitation suffisante, l’utilisation de FBA vous permet d’économiser encore plus sur les frais d’expédition que les autres solutions ou fournisseurs.

Comment bien vendre sur Amazon ? 6 Conseils

#1. Penser sa stratégie de mots clés

Plus de 70 % des ventes sur Amazon se font sur la première page, il est donc essentiel que vous optimisiez votre liste et que vous vous assuriez de respecter les règles de la liste détaillée des produits Amazon.

L’identification précise des bons mots-clés pour vos produits peut faire une énorme différence dans votre succès sur Amazon, car c’est le principal moyen pour les gens de trouver et d’acheter vos articles. Pourtant, si elle n’est pas effectuée de manière réfléchie et prudente, la recherche de mots-clés peut être une immense source de frustration qui empêche les efforts d’optimisation d’augmenter efficacement la rentabilité et le volume des ventes.

Sur ce marché concurrentiel, une recherche approfondie de mots-clés ciblant à la fois les mots-clés à long et à court terme peut faire une différence substantielle dans vos ventes sur Amazon. Si vous n’êtes pas indexé pour les mots appropriés, il vous sera difficile d’atteindre de nouveaux clients. Pour obtenir un succès maximal sur Amazon, il faut cibler 10 à 25 expressions de mots clés – c’est la clé !

Stratégie de mots-clés de base pour Amazon

Lorsqu’il s’agit de référencement organique sur Amazon, vous devez toujours garder à l’esprit les mots clés individuels qui composent des phrases plus longues. Après avoir indexé ces mots, vous pouvez ensuite vous concentrer sur leur classement sous leurs expressions de mots clés respectives.

Quant aux campagnes PPC et aux plans de lancement ? Il vous faudra adopter une approche plus large – pensez à l’ensemble de la situation lorsque vous optimisez vos stratégies de marketing : les mots-clés *expressions*. C’est ce qui fait la différence entre les recherches sur Google et celles effectuées via la barre de recherche d’Amazon !

L’optimisation d’Amazon exige que nous incluions chaque mot clé, quel que soit l’ordre ou le regroupement que vos clients pourraient saisir dans la barre de recherche. Il est important de noter que la fréquence ne joue pas de rôle dans les classements SEO d’Amazon, ce qui signifie que vous n’améliorerez pas le classement de votre produit en répétant certains mots clés à l’infini dans les titres, les puces et les termes d’arrière-plan.

Lorsqu’il s’agit d’Amazon, l’historique des conversions est l’un des principaux indicateurs.

Conseil de pro : des outils comme Jungle Scout, Helium 10 et SellerApp peuvent tous vous aider à effectuer une recherche approfondie de mots-clés, spécifiquement pour Amazon. Examinez la concurrence et découvrez les meilleures opportunités de mots-clés pour vos produits.

#2. Obtenez des avis clients

S’il s’avère que vous offrez des incitations en échange d’avis de clients, votre compte pourrait subir des conséquences irréversibles, telles que la confiscation des fonds et des poursuites judiciaires. Il est essentiel que vous respectiez ces règles lorsque vous demandez des avis aux clients, faute de quoi vous risquez de subir de graves répercussions.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • Demandez un avis, mais n’offrez pas de compensation, de produit gratuit, de remboursement ou de rabais pour le faire
  • Inscrivez-vous au programme Early Reviewer d’Amazon, qui incite les évaluateurs à fournir des évaluations authentiques.

#3. Optimiser les titres

Il est essentiel de rédiger un titre optimal pour votre produit, car il a un impact sur la pertinence de la correspondance du texte et sur le taux de clics, deux facteurs de classement essentiels.

Sur la page de résultats de recherche, les clients liront votre titre pour déterminer si votre article correspond à leur requête. Il est donc essentiel de le décrire avec précision pour s’assurer que les acheteurs se convertissent sur la page détaillée du produit de l’algorithme A10.

Voici quelques conseils pour vous assurer que votre titre est le meilleur possible :

  • Incluez vos mots-clés et mettez-les au début.
  • N’utilisez pas toutes les majuscules, mais mettez la première lettre de chaque mot en majuscule.
  • Vérifiez les directives spécifiques à la catégorie pour la longueur. N’oubliez pas que les gens utilisent aussi leur téléphone.
  • N’utilisez pas de symboles.
  • N’incluez pas le prix, la quantité, les informations relatives au vendeur ou tout autre message promotionnel.

#4. Adopter le bon format d’image

La photographie des produits est importante pour que les gens vous fassent confiance.

  • La taille des images de produits doit être de 2 000 pixels par 2 000 pixels.
  • L’image principale doit avoir un fond blanc et montrer uniquement le produit qui accompagne chaque commande.
  • Vous pouvez ajouter jusqu’à neuf images au total.
  • Pour que le produit soit la vedette de l’image, évitez les arrière-plans gênants.
  • Utilisez un éclairage doux pour que les gens puissent voir le produit facilement.

#5. Définir le bon prixLa meilleure stratégie de tarification pour Amazon ?

Si vous vous efforcez d’être victorieux sur Amazon, la tarification dynamique est la stratégie optimale pour réussir. Cette forme de tarification vous donne la liberté de modifier les prix de vos articles en fonction des besoins, afin de conserver un avantage concurrentiel et de tirer parti des conditions du marché.

Pour garder une longueur d’avance, il est essentiel de comprendre la dynamique du marché qui affecte les prix. Il s’agit notamment de comprendre les prix des concurrents et les fluctuations du rapport entre l’offre et la demande, qui évoluent en fonction des tendances saisonnières ou des intérêts des consommateurs.

Ainsi, le suivi de ces éléments peut vous aider à mieux comprendre comment modifier efficacement vos prix en utilisant les outils de tarification dynamique qui sont maintenant à portée de main. Et grâce à des plateformes telles que Reactev, même avec la concurrence massive d’Amazon, il est facile de collecter et de traiter de grandes quantités de données de catalogue.

Ensuite, après avoir recueilli des informations sur votre marché et vos concurrents, établissez une stratégie de tarification dynamique efficace sur Amazon en tenant compte des paramètres suivants :

> Calculez le coût de chaque vente

> Déterminez les marges bénéficiaires qui conviennent le mieux à votre entreprise

> Déterminez les prix minimums et maximums à appliquer pour respecter l’image de marque ou garantir des bénéfices minimaux acceptables.

> Pour tirer le meilleur parti de votre stratégie de tarification, établissez des déclencheurs tels que le volume des ventes ou les changements de prix des concurrents. Vous pouvez même les adapter en fonction de l’heure de la journée, de la fréquence d’utilisation et de la saisonnalité !

> Commencez par un prix de vente de base qui vous convient le mieux.

> Puis affinez votre plan de recommandation une fois qu’il est mis en œuvre en suivant l’engagement des utilisateurs envers vos produits – en optimisant les promotions en conséquence.

#6. Utiliser et optimiser les puces dans les descriptions de produits

Les puces sont parfaites pour souligner les informations essentielles et aider les acheteurs à prendre des décisions rapides. Pour garantir le succès, vous devez être précis et stratégique dans vos descriptions pour illustrer les avantages de choisir votre produit plutôt que d’autres. N’oubliez pas que les puces doivent être succinctes ; il n’est pas nécessaire de bourrer de mots clés ou d’adjectifs superflus !

Et parce que les acheteurs à l’esprit vif recherchent des informations rapides et compréhensibles, nous vous conseillons de mettre la première lettre du mot en majuscule dans chaque puce et de conserver moins de 1 000 caractères pour l’ensemble des cinq points. De plus, essayez d’utiliser des émojis au début de vos puces pour capter encore plus l’attention des clients tout en fournissant un indice visuel qui favorise la compréhension.

En outre, pour stimuler les ventes, veillez à rédiger des descriptions détaillées pour chaque point figurant sous la description de vos produits. Les acheteurs pourront ainsi se faire une idée précise des avantages qu’ils recevront après avoir acheté chez vous, ce qui augmentera considérablement les bénéfices potentiels !

Lorsque vous rédigez vos puces, n’oubliez pas :

> De commencer chacun d’eux par une majuscule

> D’utiliser l’espace pour mettre en évidence les cinq meilleures caractéristiques du produit. Par exemple, vous pouvez mentionner des éléments tels que la garantie, les dimensions ou l’adéquation à l’âge de l’enfant

> Ne faites pas de phrases complètes et n’utilisez pas de ponctuation à la fin de chaque puce

> Utilisez des chiffres pour les chiffres (au lieu de les écrire en toutes lettres)

> Utilisez des points-virgules pour séparer les différentes idées dans chaque puce

> Soyez précis sur ce que le produit peut faire et sur ce dont il est fait. Soyez aussi détaillé que possible

N’incluez aucun des éléments suivants :

> Informations spécifiques à l’entreprise

> Prix

> Messages promotionnels

A lire également