Vous lancez une gamme innovante de sneakers éco-responsables et dénichez le fournisseur parfait en Italie pour ces chaussures tendance. Mais après avoir présenté passionnément votre projet au fabricant, celui-ci vous annonce froidement qu’il exige une commande minimale de 5000 paires avant de démarrer toute production…

C’est la soupe à la grimace ! Comment financer un tel stock de départ ? Où les entreposer ? Et si vos sneakers « green » se vendent moins bien que prévu, comment écouler toutes ces paires ? Vous prenez conscience que ce fameux « minimum order quantity » – ou MOQ – aussi appelé quantité minimale de commande (QMC), risque de sérieusement compliquer le lancement de votre startup…

Comme beaucoup d’entrepreneurs, vous découvrez brutalement l’importance de ce paramètre technique au moment de concrétiser vos premiers approvisionnements. Car le MOQ va directement conditionner votre capacité à référencer certains fournisseurs plutôt que d’autres. Et par ricochet, forger le positionnement même de votre offre sur le marché, ainsi que la rentabilité future de votre société. Pas si anodin donc, ce maudit MOQ !

Mais au fait, qu’est-ce que le MOQ ? À quoi correspond-il exactement ? Pourquoi les fournisseurs y sont-ils tant attachés ? Quel est son impact réel sur les flux logistiques des entreprises ? Et surtout, comment optimiser sa gestion pour en faire un allié plutôt qu’un poison dans le développement d’une activité ?

MOQ - Quantité minimum de commande

A lire également :

Comment négocier efficacement avec un fournisseur

Définition du MOQ : quantité minimum de commande

Le MOQ fait référence au nombre minimum d’unités d’un produit qu’un fournisseur est prêt à vendre dans une seule commande. Chaque fournisseur fixe son propre MOQ qui peut varier considérablement d’un fournisseur à l’autre, même pour un même produit.

Par exemple, un fabricant de t-shirts peut avoir un MOQ de 500 unités, tandis qu’un autre fabricant du même type de t-shirt peut avoir un MOQ de seulement 100 unités.

Importance du MOQ

Le MOQ est crucial pour les entreprises, car il détermine :

  • La quantité minimale de stock qu’une entreprise doit commander.
  • Le montant minimum que l’entreprise doit dépenser par commande.
  • La capacité de l’entreprise à travailler avec certains fournisseurs en fonction de leur exigence de MOQ.

En fixant un MOQ, les fournisseurs s’assurent qu’ils couvrent leurs coûts de production et obtiennent une marge bénéficiaire décente sur chaque commande.

Comprendre l’importance du MOQ, comment il est fixé par les fournisseurs et comment le gérer est donc essentiel pour toute entreprise travaillant avec des fournisseurs, qu’il s’agisse d’une boutique en ligne ou d’un fabricant.

Pourquoi les fournisseurs fixent un MOQ

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les fournisseurs fixent un MOQ sur les produits qu’ils vendent. Examinons les principales raisons de près :

Couvrir les coûts de production

La raison première pour laquelle les fournisseurs fixent un MOQ est de couvrir leurs coûts de production et d’obtenir une marge décente. Produire des biens implique divers coûts:

  • Matières premières
  • Main d’œuvre
  • Amortissement des équipements de production
  • Coûts d’exploitation d’usine
  • Conditionnement et expédition
  • Et bien plus

Ces coûts sont souvent fixes. Par exemple, mettre en place la chaîne de production pour un produit particulier implique de supporter certains frais de départ, peu importe le nombre final de pièces produites.

Le MOQ permet aux fournisseurs de répartir ces coûts fixes sur un nombre minimum garanti d’unités vendues. En dessous de ce seuil, il n’est pas toujours rentable pour eux d’installer leurs machines et de lancer la production.

Le MOQ assure donc un revenu minimum aux fournisseurs pour justifier le démarrage de la production.

Obtenir des remises sur les matières premières

Lorsque les fournisseurs achètent leurs matières premières pour la production, ils peuvent bénéficier de remises en fonction des quantités achetées.

Plus la commande de matières premières est importante, meilleures sont les remises. En fixant un MOQ avec remises sur les matières premières à l’esprit, les fournisseurs s’assurent de maximiser leurs marges.

Optimiser la production

Le fait de produire de grandes quantités d’un produit en une seule fois permet de réaliser des économies d’échelle et d’optimiser l’efficacité de la production.

Les frais de démarrage de la production étant fixes, plus vous produisez d’unités dans un même lot de fabrication, moins chaque unité vous revient cher à produire.

Un MOQ élevé reflète ce volume de production optimisé.

Éviter les petites commandes peu rentables

Préparer et expédier de toutes petites commandes peut s’avérer très peu rentable voire déficitaire pour un fournisseur, du fait des frais de main d’œuvre et de logistique que cela engendre.

Un MOQ élevé leur permet donc d’éviter d’avoir à traiter un trop grand nombre de petites commandes fastidieuses.

Avantages du MOQ

MOQ

Fixer un MOQ Quantité Minimale de Commande présente certains avantages, aussi bien pour le fournisseur que pour l’acheteur :

Avantages pour le fournisseur

Du côté du fournisseur, imposer un MOQ sert principalement à :

  • Maximiser les marges : produire et vendre de gros volumes en une seule commande est plus rentable, car le coût par unité est moindre.
  • Optimiser la planification : disposer d’un volume de commandes garanti aide à planifier et optimiser la production.
  • Éviter les petites commandes : un MOQ élevé limite le nombre de petites commandes plus difficiles à gérer.

Avantages pour l’acheteur

Pour l’acheteur, un MOQ présente aussi certains avantages:

  • Obtenir de meilleurs prix unitaires, du fait des remises sur gros volumes.
  • Réduire les frais de transport par unité en regroupant les achats en moins de commandes.
  • Bénéficier d’une production prioritaire de la part du fournisseur pour les grosses commandes.
  • Fiabilité accrue : les fournisseurs ont tendance à accorder plus d’attention aux grosses commandes.

Bien sûr, ces avantages sont conditionnés à la capacité de l’acheteur à absorber de gros volumes sans impacter son fond de roulement.

Inconvénients du MOQ

Malgré ses avantages, travailler avec un MOQ a aussi certains inconvénients:

Immobilisation de capitaux

Commander de grandes quantités implique d’immobiliser plus de capitaux dans le stock, ce qui peut poser problème aux petites entreprises. Ce stock représente un coût d’opportunité de par les capitaux gelés.

Il faut ensuite écouler ce stock plus rapidement pour relancer une nouvelle commande, sous peine de rupture.

Risque d’invendus

Acheter de trop grandes quantités d’un produit expose au risque de se retrouver avec un stock invendable si la demande n’est pas au rendez-vous.

Cela peut conduire à devoir vendre à perte ou à détruire le stock excédentaire.

Logistique complexe

Recevoir et gérer de gros volumes de marchandises requiert des capacités logistiques suffisantes : stockage, préparation de commandes, expédition, etc.

Toutes les entreprises ne sont pas équipées pour absorber de brusques variations de stock.

MOQ inaccessible

Certains fournisseurs imposent des MOQ très élevés, inaccessibles aux petites entreprises. Ces dernières se retrouvent alors dans l’incapacité de travailler avec ces fournisseurs.

Il faut alors trouver des fournisseurs alternatifs, potentiellement à des prix moins intéressants.

Comment négocier un MOQ

moq

Même si le MOQ est fixé par le fournisseur, il peut faire l’objet de négociations dans une certaine mesure. Voici quelques conseils de négociation :

Argumenter sur les quantités futures

Faites valoir au fournisseur votre potentiel de commandes futures plus élevées une fois le produit bien lancé. Le MOQ ne serait alors qu’une première commande, en vue d’achats réguliers par la suite.

Certains fournisseurs acceptent de démarrer avec un MOQ inférieur, quitte à le remonter sur les prochaines commandes.

Proposer un premier test

Pour un nouveau produit encore non testé, proposez une première commande de test, en quantités réduites. Ceci permet d’évaluer la demande avant de passer éventuellement à des MOQ plus conséquents quand le succès est au rendez-vous.

Lancer un appel d’offres

Faites jouer la concurrence en lançant un appel d’offres auprès de plusieurs fournisseurs sur un même produit.

Certaines sociétés se montrent plus souples que d’autres sur les volumes minimums.

Grouper les produits commandés

Regroupez vos besoins sur des produits similaires pour additionner les MOQ: par exemple, commander 250 unités d’un modèle de t-shirt et 300 unités d’un autre pour atteindre un MOQ global de 550 unités.

Devenir un gros client

Plus votre volume d’achats est important chez un même fournisseur, plus votre pouvoir de négociation sera important pour faire baisser les MOQ.

Vous pouvez obtenir le statut de gros acheteur au fil du temps.

Le MOQ dans le e-commerce

Le développement du e-commerce et des boutiques en ligne a beaucoup complexifié la gestion des MOQ pour les e-commerçants. Examinons les principaux défis et solutions pour gérer le MOQ dans ce secteur.

Défis du MOQ dans l’e-commerce

Voici les principales difficultés rencontrées par les sites web de vente en ligne avec les MOQ des fournisseurs:

  • MOQ trop élevés par rapport à la taille et aux capacités de l’entreprise
  • Large gamme de produits proposés à la vente, aux MOQ hétérogènes
  • Forte saisonnalité de la demande, difficile à anticiper
  • Capitaux limités pour absorber de gros stocks
  • Logistique complexe pour gérer des volumes variables
  • Risque accru d’invendus compares à la grande distribution

Ces défis peuvent limiter l’aptitude des sites e-commerce à référencer certains produits ou fournisseurs.

Solutions envisageables

Différentes stratégies peuvent permettre de surmonter ou contourner ces difficultés de MOQ dans l’e-commerce :

  • Dropshipping : externaliser la gestion des stocks et de la logistique à des tiers
  • Marketplaces : regrouper les ventes de plusieurs vendeurs indépendants
  • Groupements d’achats : mutualiser les achats avec d’autres sites web
  • Précommandes : vérifier l’intérêt des clients avant de passer commande
  • Privilégier les fournisseurs flexibles sur les MOQ, quitte à payer un peu plus cher
  • Négocier des conditions spéciales avec certains fournisseurs grâce aux volumes
  • Adapter la stratégie commerciale en fonction des contraintes de MOQ

Une certaine créativité et une grande agilité sont indispensables pour composer avec les MOQ dans l’e-commerce !

A lire également :

Comment faire du dropshipping en 2024 ?

Comment vendre sur les marketplaces ( 2024) ? Le guide complet

Le MOQ dans le sourcing et la fabrication

Les exigences de MOQ ont un impact direct sur les activités de sourcing de produits auprès de fournisseurs, ainsi que sur les processus internes de fabrication pour les entreprises industrielles.

Impact du MOQ sur le sourcing

Pour le sourcing de produits finis ou de composants auprès de fournisseurs, le MOQ influence :

  • Le choix des fournisseurs : certains sont écartés car leurs MOQ sont disqualifiants
  • La diversité de la supply chain : trop de concentration auprès de gros fournisseurs exigeant des MOQ élevés
  • Les délais et stocks de sécurité : le temps de recompléter les stocks avec des gros MOQ
  • La gestion de la production en interne dans le cas d’intégration verticale avec des ateliers de fabrication appartenant à l’entreprise

Influence du MOQ sur la fabrication en interne

Les MOQ fixés par l’entreprise elle-même dans ses ateliers de fabrication internes dépendent de nombreux facteurs :

  • Taille des équipements : leur capacité de production journalière ou mensuelle
  • Coûts de lancement : frais de configuration des lignes de production
  • Disponibilité de la main d’œuvre : possibilités d’heures supplémentaires ou d’intérim
  • Stocks de composants : MOQ des fournisseurs de pièces détachées ou de matières
  • Planification de la production : optimisation des changements de série sur les lignes

L’enjeu est de fixer des MOQ permettant un bon compromis entre efficacité de production et réactivité commerciale.

Calcul et exemples de MOQ

Comment les fournisseurs déterminent-ils le niveau de MOQ à fixer pour leurs produits ? Voici quelques méthodes de calcul couramment utilisées.

Méthodes de calcul du MOQ

Le MOQ défini par les fournisseurs repose généralement sur :

  • Le volume de production minimisant le coût unitaire : fabrication optimisée
  • Un pourcentage du volume de production mensuel : par exemple 30% de la production possible sur un mois
  • Un montant minimum de commande : assurer un chiffre d’affaires significatif
  • Un nombre minimum de palettes : faciliter la logistique et le stockage
  • La quantité bénéficiant des meilleures remises sur les matières : optimiser leur marge

Ces paramètres guident le fournisseur pour fixer un MOQ raisonnable et réaliste.

Exemples de MOQ

Voici des exemples de MOQ relativement classiques pour différentes industries :

  • Textile : 1000 à 5000 unités par produit
  • Electronique grand public : 500 à 2500 pièces par référence
  • Jouets : 3000 à 10000 pièces par article
  • Ameublement : En général une commande full container de meubles
  • Agro-alimentaire : 5 à 20 palettes

Ces MOQ peuvent varier d’un facteur 1 à 10 selon le positionnement haut de gamme ou entrée de gamme du fournisseur.

Stratégies pour gérer le MOQ

Optimiser la gestion des MOQ est indispensable pour éviter des ruptures de stock ou des surstocks. Voici quelques bonnes pratiques :

Anticiper les besoins

La meilleure stratégie et d’anticiper au mieux vos besoins futurs pour passer commande, ni trop tôt ni trop tard.

Une analyse fine des historiques de vente et des prévisions est critique.

Pensez à intégrer les délais de réapprovisionnement dans vos calculs.

Lisser les commandes

Autant que possible, essayez de lisser dans le temps la passation des commandes pour ne pas vous retrouver avec un pic soudain de stock, puis une rupture ensuite.

Idéalement, le rythme des commandes doit refléter assez précisément la consommation progressive du stock sur votre entrepôt.

Segmenter les fournisseurs

Segmentez votre portefeuille fournisseurs entre :

  • Ceux exigeant un gros MOQ mais offrant les meilleurs prix unitaires
  • Ceux plus flexibles sur les quantities mais plus chers à l’unité

Utilisez les premiers pour vos produits phares à rotations rapides, et les deuxièmes pour des produits de niche.

Mutualiser les besoins

Regroupez vos besoins avec d’autres services ou filiales de votre groupe pour atteindre des MOQ plus élevés et beneficier de meilleurs tarifs.

Par exemple, pour des accessoires standard utilisés dans toutes vos boutiques.

Externaliser la gestion de stock

Externaliser la gestion des stocks et de la logistique auprès d’un prestataire 3PL (Third Party Logistics) vous libère des contraintes d’entreposage.

Ces spécialistes de la logistique disposent d’entrepôts permettant d’absorber facilement des fluctuations de volumes.

Trouver des fournisseurs au MOQ raisonnable

Comment identifier des fournisseurs au MOQ adapté à votre activité ? Voici quelques pistes de recherche :

Consulter des annuaires fournisseurs

Des sites comme Europages ou Alibaba permettent de consulter les fiches détaillées de milliers de fournisseurs, avec indication du MOQ.

Idéal pour trouver des fournisseurs par type de produit.

Se tourner vers des intermédiaires

Certains grossistes ou centrales d’achat référencent des produits en petites quantités de la part de leur réseau de PME fournisseurs. Leurs MOQ sont généralement plus raisonnables.

Cibler les petits producteurs

Privilégiez les PME et TPE industrielles plus flexibles sur les petites séries que les grosses usines exigeant des milliers d’unités.

Viser les pays à faible coût de main d’œuvre

Certains pays avec une main d’œuvre à bas coût, comme la Chine, l’Inde ou le Maroc, permettent aux fournisseurs de rester rentables même sur de petites et moyennes séries.

Défis et solutions pour gérer le MOQ

Malgré toutes ces stratégies, gérer un MOQ reste un véritable défi au quotidien pour beaucoup d’entreprises. Regardons certains des principaux défis rencontrés, et des solutions pour les surmonter.

Défis courants liés au MOQ

Les situations problématiques liées au MOQ les plus fréquemment rencontrées sont :

  • Ruptures de stock suite à une commande passée trop tard
  • Surstocks liés à une mauvaise anticipation de la demande
  • Blocage sur stocks invendus de produits non écoulés
  • Manque de trésorerie pour financer le MOQ requis
  • Retards de production chez le fournisseur, entrainant des ruptures

Ces casse-têtes logistiques peuvent gravement impacter le bon fonctionnement d’une entreprise.

Solutions envisageables

Pour faire face à ces défis récurrents, plusieurs solutions d’urgence ou à plus long terme sont possibles:

  • Vendre à perte pour écouler de gros stocks
  • Soldes et promotions pour booster les ventes de produits saturés
  • Entreposage externe pour stocker temporairement des surplus
  • Crédit fournisseur pour obtenir de meilleurs délais de paiement
  • Plannings de production partagés avec le fournisseur pour mieux anticiper
  • Contrats cadre avec engagements mutuels sur les quantités / délais à respecter
  • Diversification des fournisseurs pour parer à toute défaillance

Bien qu’elle puisse sembler contraignante, la gestion efficace des quantités minimales de commande est un passage obligé pour pérenniser l’activité, en évitant les effets de yoyo entre pénuries et pléthores de stocks.

Conclusion

La définition et le contrôle du MOQ par les fournisseurs est indispensable pour assurer leur rentabilité, mais peut devenir un véritable casse-tête logistique pour leurs clients.

Heureusement, différents leviers existent pour négocier des MOQ plus raisonnables, comme le potentiel des commandes futures ou le regroupement de produits.

Ajuster la stratégie commerciale aux contraintes de MOQ, diversifier ses fournisseurs, anticiper finement les besoins et lisser les approvisionnements au fil de l’eau permettent également de fluidifier la gestion des stocks.

Externaliser tout ou partie de la logistique et du stockage auprès de prestataires spécialisés est aussi une option efficace pour absorber les fluctuations d’approvisionnement.

Une chose est sûre : même si elle peut paraître complexe au premier abord, la bonne gestion de la quantité minimale de commande est l’un des facteurs clés de succès pour pérenniser le développement des entreprises.

A lire également