Le commerce électronique (ou e-commerce) connaît une croissance fulgurante depuis quelques années. Selon une étude de Statista, les ventes mondiales du e-commerce devraient atteindre 7,4 billions de dollars en 2025. Face à ce boom, de plus en plus de commerçants se lancent en ligne pour vendre leurs produits.

Mais vendre sur Internet nécessite de repenser toute sa logistique e-commerce, notamment la préparation des commandes. Car les contraintes du e-commerce sont bien différentes de celles d’un magasin physique. Dans ce billet de blog, nous allons voir ensemble les défis de la préparation de commande en e-commerce et les solutions pour l’optimiser.

Préparation commandes e-commerce

Qu’est-ce que la préparation de commandes e-commerce? 🤔

La préparation de commandes est l’étape qui consiste à rassembler les articles achetés par les clients avant leur expédition. Concrètement, un opérateur se rend dans l’entrepôt pour prélever ou « picker » tous les produits demandés par le client.

Dans le cas du e-commerce, cette étape revêt une importance particulière. En effet, les commandes e-commerce sont généralement constituées de nombreuses références (parfois des dizaines ou centaines) commandées en petites quantités. On parle de commandes « e-commerce ready » ou prêtes pour le e-commerce en opposition aux commandes de gros volumes du commerce traditionnel.

La préparation des commandes en e-commerce repose donc sur une logistique bien spécifique. Imaginez : en tant qu’e-commerçant vous devez pouvoir aisément retrouver et prélever un tube de dentifrice parmi des milliers de références, ou encore un tee-shirt d’une taille précise en quelques secondes !

Les défis de la préparation des commandes e-commerce

Optimiser la préparation de commande pour le e-commerce est un vrai défi. Il faut faire face à de nombreuses contraintes :

Optimiser la préparation des commandes

Réduire les délais Le délai de préparation (le temps écoulé entre la commande du client et son expédition) doit être le plus court possible pour satisfaire le consommateur.

Réduire les erreurs de prélèvement Le taux d’erreur de picking (prélèvement d’un mauvais article ou d’une mauvaise quantité) doit être proche de 0. Car une erreur signifie un retour client, un mécontentement et un surcoût pour votre entreprise.

Tenir le stock à jour A chaque prélèvement, le stock doit être mis à jour en temps réel dans votre système pour éviter les ruptures.

Adapter aux commandes e-commerce

Empêcher la multiplication des références Vous devez à la fois gérer énormément de références tout en limitant leur nombre pour faciliter le stockage et le prélèvement.

Optimiser le packing et le kitting Il faut optimiser les opérations de conditionnement comme le packing (mise dans un carton) ou le kitting (ajout d’accessoires) des commandes.

Gérer efficacement le dernier kilomètre Le processus doit être adapté à la livraison chaque client, la fameuse « livraison du dernier kilomètre ».

Bref, vous l’aurez compris : préparer les commandes e-commerce nécessite une grande maîtrise de sa logistique. Mais des solutions existent pour relever ces défis.

Les solutions pour améliorer la préparation des commandes e-commerce

Optimiser sa logistique e-commerce passe en premier lieu par l’aménagement d’un entrepôt fonctionnel. Voici quelques solutions essentielles :

Améliorer le stockage et la gestion des stocks

Systèmes de stockage à gestion manuelle Des étagères, bacs et casiers permettant un stockage organisé des marchandises. A chaque emplacement est associé un code unique.

Systèmes de convoyage
Des tapis roulants et des convoyeurs facilitent le déplacement des produits dans l’entrepôt.

Logiciel spécialisé
Un WMS ou Warehouse Management System, logiciel de gestion d’entrepôt pour gérer les stocks, les emplacements et les préparations de commandes en temps réel.

Automatisation du prélèvement Des robots autonomes peuvent palier à la pénibilité de cette tâche et limiter les erreurs de picking.

Conseils pratiques pour mieux organiser la préparation des commandes

Réduire les trajets Optimiser le plan d’implantation des rayonnages et la disposition des produits les plus vendus.

Mettre en place une ramasse globale
Regroupez les produits par commande pour limiter les allers-retours.

Optimiser l’accessibilité des articles
Les produits à fort taux de rotation doivent rester accessibles pour le préparateur de commande.

Gérer les commandes volumineuses Aménager des zones dédiées aux produits encombrants.

Améliorer l’ergonomie des postes de travail
S’équiper de transpalettes, chariots de manutention ou tabourets hauts pour diminuer la fatigue des opérateurs.

Le tri par éclatement
Regroupez les produits par zone géographique pour optimiser l’expédition.

Le Pick and Pack et le Pick to Light Ces technologies facilitent le prélèvement et le conditionnement en guidant l’opérateur grâce à des écrans lumineux.

Simplifier l’emballage des colis

Limiter les risques d’avaries
Bien protéger les produits avec du papier à bulles, des cales en carton ou en appliquant le sur-emballage.

Utiliser des meubles de rangement adaptés
Choisir des fournitures d’emballage (rubans adhésifs, cartons, polystyrène, papier kraft…) adaptées à chaque typologie de produits.

Emballer les colis avec soin
Former les opérateurs à l’emballage pour assurer une protection optimale lors des manipulations et du transport.

Conclusion : Bien organiser les commandes e-commerce

Finalement, optimiser la préparation de commandes e-commerce nécessite :

  • une organisation millimétrée de votre entrepôt
  • des processus logistiques adaptés au e-commerce
  • des outils technologiques de pointe
  • des partenaires spécialisés si vous préférez externaliser tout ou une partie de votre logistique

Bref la préparation des commandes en ligne reste un vrai défi ! Avec les solutions présentées dans cet article, vous saurez relever ces challenges et offrir une expérience client irréprochable.

FAQ sur préparation des commandes e-commerce

En moyenne le coût de préparation de commande est compris entre 2 et 12 euros. Mais il peut monter jusqu’à 30 euros pour des commandes complexes.

Pour calculer ce coût, vous devez prendre en compte : le prix de la main d’œuvre, le coût de stockage (suivant la taille du produit et le volume commandé), les consommables d’emballages et d’expédition, et les éventuelles erreurs de préparation.

Certains logiciels de gestion logistique intègrent un module de calcul du coût de préparation pour vous aider à établir vos prix de revient.

Le délai moyen varie de quelques heures à 2-3 jours suivant l’organisation de votre entrepôt, le degré d’automatisation et surtout le volume à traiter. Plus votre activité e-commerce est importante, plus vous aurez intérêt à optimiser ce délai pour satisfaire vos clients. En effet, des délais de livraison trop longs sont souvent un motif d’insatisfaction, voire d’abandon du panier.

A lire également